750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Caneyl

Ce qui n'est pas partagé est perdu...

Comment faire mes petits biscuits apéritifs

Publié le 12 Février 2017 par Caneyl

Et si vous changiez pour une fois ?! Faire vraiment plaisir avec du fait maison. Voici 2 assortiments de biscuits qui raviront les papilles de vos invités.

 

Ingrédients

  • 300 g de farine
  • 100 ml d’huile de pépin de raisin
  • 50 ml d’eau
  • 1 œuf entier
  • 50 g de parmesan (Parmigiano Reggiano)
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 cuillère à soupe de graines de pavot
  • 60 g d’emmental râpé
  • 1 cuillère à café de sel

Préparation

  • Mélangez la farine et le sel et le paprika
  • Ajoutez-y l’œuf, l’huile et pétrissez à l’aide du batteur électrique
  • Le mélange va devenir sablonneux.
  • Ajoutez le parmesan et continuez à pétrir
  • Versez l’eau en deux fois pour détendre le tout. Continuez à périr
  • Le mélange devient plus compact, ajoutez alors les graines de pavot
  • Terminer le pétrissage à la main. Formez une boule enveloppez-la dans du film plastique et placez-la au réfrigérateur

 

 

 

 

 

 

 

  • Allumez le four à 200 C°
  • Au bout de ce laps de temps ressortez la pâte coupez la de moitié (gardez l’autre au frais)
  • Etalez la pâte sur le plan de travail et à l’aire d’un petit emporte-pièce confectionnez des biscuits. Posez les sur une feuille de papier sulfurisé préalablement posé sur le lèche frite.
  • Enfournez 20/25 minute surveillez la cuisson.

Parmesan/paprika/pavot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pour la deuxième partie, étalez l’Emmental sur le plan de travail. Mélangez-le soigneusement à la pâte. Et procédez comme pour les premiers, changez la forme de votre emporte-pièce (histoire de les différencier)

Parmesan/paprika/pavot/Emmental

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez aussi faire parmesan + graines de lin + graines de pavot (sans paprika) et en gardant 10 g de parmesan pour le plan de travail.

la graine de lin en + l'Emmental en moins

 

 

Commenter cet article